Conduite du changement dans une entreprise qui se digitalise

Réussir la transformation digitale de son entreprise ne se limite pas au simple déploiement d’outils. Il est primordial d’accompagner le changement auprès des collaborateurs de l’entreprise.

La transformation digitale est, avant tout, une évolution des façons de travailler.

Pour conduire le changement et mener à bien la transition numérique, les entreprises ont deux solutions :

  • internaliser, en nommant par exemple un directeur de la stratégie digitale ;
  • faire appel à un prestataire.

L’internalisation, qui nécessite d’importants moyens, est plutôt l’apanage des grands groupes.

Transformer in chief, Chief Digital Officiers… : ces nouveaux métiers au service de la transition numérique

Pour accompagner le changement, la plupart des grands groupes français ont créé des cellules dédiées à la transformation numérique avec à leur tête, des spécialistes : Transformer in Chief ou Chief Digital Officer (généralement raccourci en CDO).

Depuis 2013, presque tous les groupes du CAC 40 ont créé ce type de fonction au sein de leurs structures : Engie, L’Oréal, Pernod Ricard, Accor, Air Liquide, Société Générale, AXA, Pernod Ricard, Total, LVMH ou encore PSA. Les groupes publics ont également emboîté le pas, à l’image de ERDF, EDF, SNCF, La Poste…

Ces experts du numérique travaillent aux côtés d’autres fonctions supports comme la communication numérique ou le webmarketing. Leur rôle, voué à n’être que temporaire, est d’accompagner de façon stratégique la transition numérique. Cela passe par la création d’une nouvelle plateforme, la mise en place d’une offre 100% web ou encore l’adaptation à la concurrence lorsque le secteur est en proie à l’ubérisation.

La MAIF a, par exemple, nommé un Chief Digital Officer, dont l’objectif est d’améliorer le travail des collaborateurs et l’expérience de l’utilisateur. Un réseau social interne a, ainsi, été déployé auprès des 7000 collaborateurs de l’entreprise pour augmenter la qualité des échanges et mettre en place un partage de fichier en cloud. Dans le cas de la MAIF, cette fonction est directement rattachée à la direction générale. Le numérique n’est plus pensé comme un département à part, cloisonné et rattaché aux équipes techniques mais bien comme une composante essentielle de la vision stratégique de l’entreprise.

L’essor des agences spécialisées en transformation numérique

Toutes les entreprises ne peuvent (ou n’ont pas besoin) de se doter de tels profils. Dans certains cas, la transformation numérique peut aussi être une activité qui se délègue. Certaines agences ou institutions se sont spécialisées dans la conduite de projets de conversion au digital. Leurs offres sont différentes selon les “problématiques métier” des entreprises.

Elles peuvent, le cas échéant, aider à la mise en place d’une boutique e-commerce en accompagnant le passage d’une culture de boutique physique à une logique dématérialisée. Ces agences interviennent aussi dans la dématérialisation d’une partie des activités de l’entreprise en mettant en place des outils de partage de fichiers ou en assurant des formations aux nouveaux outils.

Passer par un prestataire plutôt que de se doter d’un responsable en interne permet de se départir d’un certain nombre de blocages entre services. En effet, à la croisée des métiers, les Chief Digital Officer (CDO) ont souvent des difficultés à trouver leur positionnement.

Source : Les digiteurs